Chapitre 11 - Analyse statistique de tableaux phytosociologiques - Chapter 11 - Statistical analysis of phytosociological tables

 

English text below

 

Un premier petit tableau de 27  relevés de végétation de parois calcaires dressé par un phytosociologue stigmatiste est adapté de manière à être soumis aux analyses multivariées, sans perte de nuance. Il est transformé en tableau disjonctif complet, en tableau disjonctif simple ou tout simplement en tableau de présence pour être soumis à l’analyse des correspondances duale et à l’analyse non symétrique des correspondances. Avec des données de présence, les principales associations végétales du phytosociologue se retrouvent clairement dans l’analyse multivariée.

Les mêmes opérations sont reproduites avec un tableau plus important de 108 relevés d'aulnaies comtoises. En plus des transformations en tableau de présence, en tableau disjonctif complet ou simple, une simplification de ce dernier tableau apporte des résultats intéressants. Une analyse du tableau complet reproduit assez bien les grandes divisions des aulnaies comtoises en aulnaies à fougères, aulnaies à laîches et aulnaies amphibies. L'analyse séparée des aulnaies à fougères et des aulnaies à laîches apporte des résultats différents de ceux du phytosociologue, même si les deux types d'analyse se recoupent partiellement.

Il apparaît indispensable, avec de grands tableaux, de mener l'analyse à plusieurs échelles de manière à exploiter au mieux toutes les variabilités locales des données.

Une étude statistique bien adaptée des tableaux phytosociologiques est possible et ne peut qu'aider le phytosociologue dans la définition d'associations végétales, d'ordre, de classes.

Pour le texte complet : ch11phytostat

 

A first small table of 27 limestone wall vegetation relevés prepared by a stigmatist phytosociologist is adapted to be subjected to multivariate analyses without loss of nuance. It is transformed into a complete disjunctive table, into a simple disjunctive table, or simply into a presence table to be subjected to the dual correspondence analysis and the non-symmetrical correspondence analysis. With presence data, there is a good agreement between plant associations and the results of multivariate analyses.

The same operations are reproduced with a larger table of 108 relevés of alder vegetation from Franche-Comté. In addition to the transformations into presence, complete or simple disjunctive table, a simplification of this last table brings interesting results. An analysis of the complete table reproduces quite well the great divisions into the alder woodlands with ferns, the alder woodlands with sedges and the amphibian alder woodlands. Separate analyses of the woodlands with ferns and the woodlands with sedges yield different results than those of the phytosociologist, although the two types of analysis partially overlap.

It is essential, with large tables, to carry out the analysis at several scales so as to make the best use of all the local variability of the data.

A well-adapted statistical study of phytosociological tables is possible and can only help the phytosociologist in the definition of plant associations, order, classes.

 

For the full text: ch11phytostate

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 28/04/2017