Chapitre 8 - Le tableau Crupet - Chapter 8 - The Crupet table

 

English text below

 

Un grand fichier, de 147 relevés et 87 espèces, avec des données d’abondance et de présence, est cette fois utilisé. Comme il s’agit d’une séquence continue de relevés de ruisseau juxtaposés, depuis la source jusqu’à l’embouchure, l’analyse de la dispersion des espèces est d’abord appliquée. Plusieurs analyses communes sont comparées au travers de la matrice de corrélation-covariance : analyse en composantes principales, analyses des correspondances avec tableau disjonctif simple et tableau disjonctif complet. Le choix se porte ainsi sur l’analyse non symétrique des correspondances d’un tableau disjonctif simple, dans sa variante prenant en compte les présences et les abondances supérieures à 1, 2, 3 et 4. Les fichiers floristique et environnemental sont à nouveau réunis dans une analyse factorielle multiple qui procure une présentation très claire des résultats et une interprétation aisée. Une classification des relevés avec description de communautés végétales suit logiquement cette analyse. Ensuite, le tableau de relevés est scindé et la végétation du cours inférieur est recommencée, toujours avec l’analyse factorielle multiple. C’est, dans notre conception actuelle, la meilleure façon d’aborder l’étude d’un ensemble de relevés à deux échelles, une globale et une plus localisée.

Pour le texte complet : ch8crupet 

A large file of 147 relevés and 87 species, with abundance and presence data, is used this time. Since this is a continuous sequence of  juxtaposed stream relevés from source to mouth, the analysis of species dispersion is first applied. Several common analyses are compared across the correlation-covariance matrix: principal component analysis, correspondence analysis with simple disjunctive and complete disjunctive tables. The choice is thus made on the non-symmetrical correspondence analysis of a simple disjunctive table, in its variant taking into account the presence and abundances greater than 1, 2, 3 and 4. The floristic and environmental files are closed again in a multiple factor analysis, which provides a very clear presentation of the results and an easy interpretation. A classification of relevés with descriptions of plant communities logically follows this analysis. Then the relevé table is split and the vegetation of the lower course is repeated, again with multiple factor analysis. This is the best way of approaching the study of a set of relevés at two-scales, one global and one more localized one.

 For the full text: ch8crupete

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 28/04/2017